alertarrow-rightcheckclipboardclosePage 1dropdown-arrowsfacebookfavoritegluegoogle-plusinstagrampagination-leftpagination-rightsearchselectslick-arrow-righttwitteryoutube
06 mai 2018

Lors de la Journée Chantiers Ouverts, plus de 83.000 visiteurs ont découvert un secteur aux multiples facettes

Initiative annuelle de la Confédération Construction, la Journée Chantiers Ouverts qui s’est déroulée aujourd’hui a remporté un franc succès. 83.000 visiteurs ont découvert 150 chantiers qui mettaient en avant la capacité d’innovation d’un secteur qui évolue à une rapidité sans précédent. Une fois encore, les entreprises de construction se sont profilées en tant qu’employeurs attrayants.

Kortrijk Evolis

Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction : « La Journée Chantiers Ouverts est devenue la carte de visite de la construction, en Belgique. Lors d’une visite, le public découvre le secteur dans son essence et, souvent, ne se rend compte qu’à ce moment de l’apport considérable de celui-ci dans la vie quotidienne. Nous sommes fiers de tous ces beaux projets et c'est avec plaisir que nous les montrons au grand public. »

Aussi cette année le fil rouge était-il la construction durable ainsi que le caractère hautement technologique et l'énorme dynamique qui émanent de tous ces projets. Nos bâtiments, infrastructures et logements, ainsi que la restauration de notre patrimoine historique et industriel démontrent le savoir-faire et l’ingéniosité de nos entreprises de construction.

Quelques projets phares  de cette Journée Chantiers Ouverts 2018 :

A Bruxelles : le complexe des tunnels Reyers.

En province de Liège la nouvelle clinique MontLégia.En province de Namur : le projet emblématique de la restauration du site classé du  ‘Donjon de Crupet’  à Assesse et  la restauration de la Collégiale St Feuillen à Fosses-la-Ville ainsi que le nouveau Pôle culturel le Phare à Andenne. Dans le Hainaut la restauration du porche d’entrée de l’Abbaye de St Denis et à Mons la restauration  de l’Hôtel la Roche. En Brabant wallon : le Hall Culturel polyvalent à Wavre, et le grand projet China-Belgium Technological Center à Louvain-la-Neuve.

En Flandre le public était fasciné par les divers grands travaux d’infrastructures et hydrauliques tq le parc éolien offshore à Oostende, la restauration des quais de l’Escaut,le réaménagement ‘t Zand/Vrijdagmarkt au cœur de Bruges,  la transformation d’anciens sites industriels ou historiques en nouveaux quartiers résidentiels (Turnova à Turnhout, Quartier Bleu à Hasselt ) . La restauration et rénovation de sites historiques ont également eu du succès ce dimanche avec ea la Handelsbeurs à Anvers, le théâtre NTGent, le collège Guldensporen Plein à Courtrai.

De nouveaux profils  

Afin de demeurer au faîte de ces évolutions, la construction recherche sans cesse des talents.

Robert de Mûelenaere : « Le secteur évolue et il en est de même pour les profils recherchés. Chaque année, nos entrepreneurs offrent 20.000 postes vacants. Nous cherchons non seulement des muscles, mais aussi de la connaissance, de la passion et de l'audace. Un emploi dans notre secteur offre, plus que jamais, un bel avenir. »

La construction privilégie les profils à hautes compétences techniques –notamment  en termes de numérisation et d’automatisation. Ceci étant, à côté de ces spécialisations, le besoin n’est pas moindre en services et en cadres, dans des professions d’avenir. Nous pensons, ici, aux profils ICT, BIM, LEAN, aux calculateurs, chefs de projets, chefs de travaux, gestionnaires  financiers, spécialistes en communication, et ainsi de suite.

www.journeechantiersouverts.be

NL FR