alertarrow-rightcheckclipboardclosePage 1dropdown-arrowsfacebookfavoritegluegoogle-plusinstagrampagination-leftpagination-rightsearchselectslick-arrow-righttwitteryoutube
20 avril 2018

Les chantiers de la Flandre orientale

La ville de demain, c'est un lieu qui combine habitat, travail et détente. Histoire d'éviter les trajets en voiture. Et Gand s'inscrit pleinement dans cette tendance. Les chantiers impressionnants ne manquent pas, également à l'extérieur de la ville.

Des os sous le crématorium

C’est là un bâtiment où les émotions sont intenses. Le tout, dans un matériau froid et dur : le béton. Voilà qui semble contradictoire. Tout comme la taille du projet, qui contraste avec le raffinement des travaux. Le nouveau crématorium occupe pas moins de 6.000 m². Ses façades et leurs surfaces de béton apparentes en gris chaud atteignent 8 mètres de haut. En dépit de leur format, le tracé des murs est millimétré. Un parcours balisé vous conduira des espaces de condoléances et de la chapelle mortuaire jusqu'à la partie réservée aux fours ; trois d'entre eux sont déjà installés. Détail frappant : des recherches archéologiques ont indiqué qu'il a pu y avoir une fosse sacrificielle ici dans le passé.

  • 9000 Gent Wintercircus Furnibo 2 Bijgeknipt2

    Le Cirque d'Hiver : salle de concert à 8 mètres sous terre

  • 9000 Gent Oude Dokken School En Sporthal Bam Contractors 4 Rsz Bijgeknipt

    Anciens docks à Gand : une construction qui sera récouverte de végétation

Une salle extérieure dans le port

A une époque, rénover était synonyme d'effacer impitoyablement le passé. Mais ce n'est pas le cas des « Oude Dokken », ou anciens docks, à Gand. Un bâtiment passif y est en pleine construction, et accueillera une crèche, une garderie extrascolaire, une école et une « cage de sport ». Cette construction de 18 mètres de haut est tout sauf massive. Un grillage métallique sera en effet installé contre le bâtiment, et sera bientôt recouvert de végétation. De nouveaux ponts piétonniers et cyclables relieront prochainement ce nouveau quartier au reste de Gand. Et lorsque tout sera prêt, les anciennes grues portuaires offriront un poste d'observation aux habitants et aux visiteurs. Il y aura donc beaucoup de choses à voir et à faire, en particulier ce dimanche 6 mai.   

Une salle de rock souterraine

Une rénovation à grande échelle est en cours, et l'on n'en voit quasiment rien. Comment est-ce possible ? C'est très simple : la machinerie lourde est principalement utilisée à l'intérieur. Il accueillera un espace de démonstration et d'exposition, un restaurant panoramique et des bureaux. Une vue spectaculaire sur le Cirque d'Hiver, qui est déjà spectaculaire en soi. Mais c'est la salle de concert qui reste l'élément le plus impressionnant : elle accueillera plus de 500 visiteurs à 8 mètres sous terre. Une prouesse technique que vous pourrez découvrir à l'occasion d'une visite guidée le 6 mai prochain.

nl fr